Press' 3

Comprendre le PSMV* | Press' 3

Catégories

Comprendre le PSMV*

Comprendre le PSMV*


*Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur

Les enjeux

À la fois lieu de centralité et d’attractivité par les équipements et les commerces qu’il offre, le centre historique de Troyes reste un espace urbain fragile, qui doit conserver sa vocation d’échanges, ses caractéristiques patrimoniales, une démographie dynamique… Valoriser le patrimoine constitue donc un enjeu sociétal, économique, touristique… Pour cela, Troyes bénéficie du niveau de protection le plus élevé possible : le PSMV. Ce document d’urbanisme permet à une Collectivité de protéger les immeubles, à la fois extérieurement et certains intérieurs, comportant des décors existants tels que cheminées, escaliers, boiseries… mais aussi les espaces libres (cours, jardins…).

Le contexte

À la suite de l’enquête publique qui s’est déroulée en juin-juillet, et après avis favorable de la Commission Locale Secteur Sauvegardé (CLSS) du 2 novembre, la Ville de Troyes va approuver le nouveau PSMV révisé et étendu à l’ensemble du Bouchon de Champagne. Ce résultat a été obtenu en associant la CLSS (présidée par Monsieur le Préfet) et un groupement représentée par l’État, la Ville, les associations du patrimoine et des personnes qualifiées, associée à tous les stades de l’élaboration.

La maîtrise d’oeuvre

Alexandre Melissinos (voir par ailleurs) a été le maître d’oeuvre de ce vaste travail. Il a conduit les études, le diagnostic de terrain, la rédaction du document… en lien étroit avec les services municipaux (la Direction de l’urbanisme, le service Secteur sauvegardé et de nombreux autres services) et l’Architecte des Bâtiments de France.

Les objectifs

Les grands objectifs du PSMV (présentés lors de l’exposition en 2016) sont :
- Le maintien d’un équilibre urbain et fonctionnel (peuplement, habitat, activités, déplacement…)
- La réunion entre la tête et le corps du Bouchon et les nombreuses trames viaire (voirie, cheminements…), bleue (eau) et verte (alignements, jardins…)
- La restauration du patrimoine bâti (architecture d’imitation, d’évocation, d’interprétation…)

Le PSMV en chiffres

137 hectares (53 ha auparavant) en comptant les boulevards formant le Bouchon de Champagne, soit 10% du territoire communal
36 monuments historiques (18 classés, 18 inscrits)
47,6% d’emprise bâtie et 52,4% d’emprise libre
2 513 parcelles (7 200 bâtiments), dont 1 636 parcelles protégées (65%)
330 m² de surface en moyenne pour chaque parcelle
9 756 habitants vivent sur le secteur du PSMV en 2009 (contre 19 930 habitants en 1954)
6 804 logements en 2009
1,6 personne/ménage (2 personnes/ ménage hors bouchon)

De la ZPPAUP à l’AVAP

À l’extérieur du Bouchon de Champagne, la Ville de Troyes dispose d’autres richesses patrimoniales, notamment liées à l’histoire de la bonneterie (1850-1950). En avril 2015, la Collectivité a souhaité mettre en révision la Zone de Protection Patrimonial Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP), qui protège le patrimoine industriel de manière multi-sites à Troyes, qui avait été approuvé 10 ans auparavant. Ce document est une servitude publique annexée au Plan Local d’Urbanisme. Il protège certains bâtiments caractéristiques de l’activité bonnetière qui sont repérés dans ce document d’urbanisme, tels que les maisons ouvrières ou bourgeoises, les usines avec des sheds et les cheminées de brique, les grands équipements (Gare, Argence, groupes scolaires...). À Troyes, il s’étend sur près de 187 ha.

Cette mise en révision répond à l’exigence du Grenelle de l’environnement (2009 et 2010) de faire évoluer cet outil de protection vers une Aire de mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP), en tenant d’avantage compte du paysage, du développement durable, de l’énergie, des déplacements…

Sur cette base, le cabinet U2A (architecte-urbaniste basé à Aix-en-Othe) a mené la révision du document et, prochainement, une concertation sera organisée par la Ville pour une meilleure appropriation du document par les habitants. Des réunions par quartiers sont ainsi prévues courant 2018.

PSMV de Troyes - frise chronologique

Alexandre Melissinos nous a quittés

Urbaniste et architecte, Alexandre Melissinos est décédé le 21 octobre. Né en 1941 au Caire (Égypte), il était spécialisé dans les travaux sur les centres anciens et les secteurs sauvegardés. Homme de culture et de convictions, il connaissait Troyes depuis 1990 et l’avait trouvée « transfigurée » lorsqu’il y est revenu, en 2013, pour être responsable des études de la révision-extension du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (jusqu’à fin 2016). Il a travaillé auprès de la Collectivité pour rendre Troyes plus belle et équilibrée, entre son centre ancien à rénover et la volonté de développer la commercialisation, les voies de circulation et les espaces verts.


Newsletter Restez informé !