Press' 3

Urbanisme | Press' 3

Catégories

Urbanisme

Urbanisme


Fruit d’un projet au long cours, d’échanges francs et d’écoute, l’aménagement de la Bourse du Travail sera lancé durant le dernier trimestre 2018 pour une ouverture prévue fin 2019. Emblématique et empreinte d’Histoire, la future Bourse parachèvera la requalification de l’axe Zola et permettra d’impulser une véritable dynamique commerciale dans ce quartier de Troyes.

Les 4 investisseurs de la Bourse du TravailLe permis de construire délivré cet été, les investisseurs locaux, Éric Peters, Nicolas Pierre, Michel et Gregory Dufau lancent les travaux d’aménagement de la Bourse dès ce dernier trimestre 2018, sous la houlette de l’architecte Antoine Saab (agence Tequi-Pointeau Architectes), pour une ouverture prévue fin 2019.

Cette histoire s’est écrite au fil du temps, en lien avec la Ville de Troyes et l’association Sauvegarde et Avenir de Troyes, et en cohérence avec l’évolution du périmètre et du règlement du Secteur Sauvegardé. Elle a été suivie successivement par deux Architectes des Bâtiments de France, Jean- Pascal Lemeunier et Jean-Philippe Cauquelin, lequel a émis un avis favorable sur cette dernière version, en juin.

Sur plus de 1 700 m2, le bâtiment édifié en 1837, symbole de la bonneterie troyenne, accueillera plusieurs cellules commerciales - trois au rez-de-chaussée, quatre au premier étage et une au second - parmi lesquelles une activité sportive et/ou de loisirs ainsi qu’un commerce de bouche. Le rez-de-chaussée s’articulera autour d’une galerie traversante, facilitant l’accès à la place Jean-Jaurès et au jardin Léon-et-André-Boisseau, récemment ouvert au public. Alliant patrimoine et modernité, la nouvelle Bourse conservera 20 de ses colonnes sur 24 (contre quatre préservées dans le projet architectural initial). Elle intègrera également un espace dédié à sa mémoire, avec textes et photographies anciennes.

Un véritable moteur pour le commerce du centre-ville

« L’aménagement de la Bourse du Travail est le fruit de la détermination de la Ville de Troyes pour lui redonner une dimension commerciale et marquer l’entrée Sud-Ouest du secteur marchand, finalisant ainsi la requalification de l’axe structurant Zola. Ce projet est né d’un travail de compromis et du respect entre ses différents acteurs. Il fallait tenir compte de la réalité économique tout en valorisant le patrimoine. Ce projet arrive à maturité au momentmême où le dispositif Coeur de Ville est lancé (ndlr : lire les actus) ! », rappelle Bertrand Chevalier, adjoint au Maire en charge de la Planification et de la maintenance du patrimoine bâti.

« On a bien fait d’y croire »

« En portant ce projet, on s’est découvert un nouveau métier, celui de croyants. On a bien fait d’y croire ! », déclare Éric Peters, l’un des quatre promoteurs. Un engagement salué par la Collectivité : « Nous avons quatre investisseurs qui osent. C’est une grande fierté pour la Ville de voir des investisseurs locaux s’engager et croire en leur territoire. Cela fera dix ans que le centre-ville n’aura pas connu une telle surface commerciale d’un seul tenant. Cette volonté de redynamisation rejoint les différentes actions du dispositif Coeur de Ville. La Collectivité a mis en place une aide spécifique pour la Bourse, en faveur de l’immobilier commercial, pour une durée de cinq ans », précise Isabelle Héliot-Couronne, adjointe au Maire en charge du Commerce


Newsletter Restez informé !