Press' 3

Djibril Sidibé et Blaise Matuidi : deux étoiles brillent au-dessus de Troyes | Press' 3

Catégories

Djibril Sidibé et Blaise Matuidi : deux étoiles brillent au-dessus de Troyes

Djibril Sidibé et Blaise Matuidi : deux étoiles brillent au-dessus de Troyes


L’un a grandi dans le quartier Jules-Guesde. L’autre a quitté la région parisienne pour rejoindre Troyes à 15 ans. Les deux ont été formés à l’Estac avant d’exploser dans des clubs de tout premier plan. Les deux sont aujourd’hui champions du monde de football. Djibril Sidibé et Blaise Matuidi étaient à Troyes, le 9 août. Attendus par des milliers d’amateurs de football, de supporters de l’équipe de France et de curieux, ils ont pu partager avec les Troyens ce bonheur qu’ils ne cessent de vivre depuis la fameuse finale face à la Croatie au stade Loujniki de Moscou, le 15 juillet au soir.

L’orage menaçant n’aura pas eu raison des centaines (milliers ?) de Troyens bien décidés à acclamer et à célébrer « leurs » champions du monde. Le 9 août devant l’Hôtel de Ville de Troyes, Djibril Sidibé et Blaise Matuidi sont venus recevoir les honneurs de la ville qui les a vus grandir en tant qu’hommes et en tant que footballeurs. Au cours d’une après-midi totalement folle, les deux joueurs ont d’abord dû se frayer un chemin à travers la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville, bondée, où les attendaient joueurs de l’Estac, jeunes du centre de formation, présidents et enfants issus des clubs amateurs aubois, enfants des centres de loisirs… Recevant la médaille de la Ville de Troyes (en forme de coeur) et du Département de l’Aube, faits citoyens d’honneur de la cité tricasse, Djibril Sidibé et Blaise Matuidi ont témoigné de leur émotion à « partager ces moments avec les Troyens » et leur « fierté d’appartenir à cette ville où ils ont appris à grandir dans le respect de certaines valeurs ». François Baroin a, lui, exprimé sa reconnaissance « envers ces deux grands champions d’avoir faire un détour par Troyes, de consacrer du temps aux jeunes et aux passionnés de football pour ce moment unique ». Il s’est rappelé l’arrivée de Blaise Matuidi au centre de formation de l’Estac à 15 ans, « où il a laissé un souvenir très fort […] une espèce de surdoué, un combattant hors norme. C’est une grande joie de le retrouver ici ». Il a encore remercié Djibril Sidibé, « l’enfant du pays, un homme délicieux et charmant dont on suit le parcours depuis toujours […] On connaît son attachement à la ville, son enracinement et le fait qu’il s’investisse énormément dans les quartiers ». Après une présentation de la coupe du monde aux Troyens amassés sur le forum, les deux héros ont pris un bain de foule, signant autographes, posant pour de nombreux selfies, embrassant et enlaçant jeunes et moins jeunes qui les attendaient depuis plusieurs heures. Un grand moment de communion pour tous. Mâcon a eu Griezmann, Jeumont a eu Pavard, Nice a eu Lloris. Nous, à Troyes, nous avons eu deux étoiles le même jour. Merci Blaise ! Merci Djibril ! Et encore bravo.

Les deux champions du monde se sont prétés aux séances de selfies et d'autographes.

Djibril Sidibé à Troyes Blaise Matuidi à Troyes

François Baroin et Philippe Pichery ont accueilli les deux anciens footballeurs de l'Estac à l'Hôtel de Ville.

Sidibé et Matuidi avec Pichery et Baroin


Newsletter Restez informé !