Press' 3

Edito | Press' 3

Catégories

Edito

Edito


Le prix de l’eau de Troyes n’augmentera pas en 2018. La Ville a repris la main sur la gestion du service public de l’eau potable qui avait été déléguée à Veolia. La décision a été prise à l’unanimité des élus du Conseil municipal, après une étude approfondie des différents modes de gestion. Elle restaure le pouvoir de la Collectivité en matière de politique de l’eau. Cependant, plutôt que de créer une régie municipale, la Ville a fait le choix de rejoindre le Syndicat mixte de l’eau potable (SDDEA) et de confier à la Régie départementale la gestion de ce service public, pour trois raisons essentielles.

La première est d’ordre opérationnel : celle d’assurer la continuité du service public. Le SDDEA a en effet la compétence, l’expérience, le savoir-faire, la trésorerie pour un démarrage, et une taille suffisamment importante pour maîtriser les prix des fournitures et prestations.

La deuxième raison est économique. Le transfert de notre compétence eau à cet établissement public de dimension départementale permet de mutualiser les moyens, comme l’accueil, les relations clients, la facturation ou encore les ressources humaines, mais également d’amortir le personnel et les outils de gestion de clientèle. En s’appuyant sur la Régie du SDDEA, la Ville économisera 375 000 euros par an.

La troisième raison, enfin, concerne la gouvernance, la Collectivité tenant à garder la main sur les orientations stratégiques. C’est l’exigence des élus municipaux présents à l’assemblée générale du Syndicat et surtout du Conseil de la politique de l’eau (COPE) que nous avons mis en place. Exclusivement constituée d’élus troyens, cette instance redonne justement à la Ville le pouvoir de décision sur le prix et la qualité de l’eau, la protection de la ressource et la politique d’investissements.

Effectif le 1er janvier 2018, le nouveau mode de gestion du service public de l’eau potable préserve les intérêts des Troyens. La Ville et le SDDEA vont lancer une campagne de promotion de l’eau de Troyes dans les écoles et les restaurants pour encourager sa consommation. Qu’il me soit permis de saluer encore une fois l’engagement et le travail rigoureux de l’ensemble des élus et équipes des deux collectivités au service du bien commun.

Au-delà de ce dossier géré dans un esprit de responsabilité, je vous présente à toutes et à tous mes meilleurs voeux pour la nouvelle année.   

François Baroin
Maire de Troyes
Président de Troyes Champagne Métropole


Newsletter Restez informé !