Press' 3

Vous reprendrez bien un verre d’eau de Troyes ? | Press' 3

Catégories

Vous reprendrez bien un verre d’eau de Troyes ?

Vous reprendrez bien un verre d’eau de Troyes ?


Après 25 ans de délégation à un prestataire privé, la Ville de Troyes reprend en main la gestion de son eau potable, le 1er janvier. À travers la Régie du SDDEA, la Collectivité maîtrise désormais pleinement cette compétence et ses différents aspects (économiques, techniques...) et propose aux Troyens un service public directement à la source. « L’ Eau de Troyes » sort aujourd’hui de votre robinet... et est servie à votre table !

D’où vient l’eau que nous buvons à Troyes ?

L’eau distribuée à Troyes provient, dans les conditions normales d’exploitation, de trois sites distincts : deux sites de captage de sources situées dans la région de Bar-sur-Seine (avec sites de production de la source de Servigny à Essoyes et de la source des Fontaines à Jully-sur-Sarce), et un site de pompage dans des puits dans la nappe alluvionnaire de la Seine sur les communes de Buchères et Bréviandes. L’eau des sources est transportée dans un aqueduc de près de 46 km en écoulement gravitaire jusqu’au château d’eau de Troyes. L’eau pompée à Courgerennes est acheminée vers le même lieu de stockage. Placé en hauteur, il permet de distribuer l’eau en utilisant la pression gravitaire. Cette réserve d’eau permet de réguler la demande plus ou moins importante des abonnés, afin de préserver les pompes en les sollicitant ponctuellement. C’est aussi un moyen de détenir une réserve en cas de pénurie par incident et de disposer de l’eau stockée même en l’absence d’énergie.

 

Comment l’eau est-elle rendue propre à la consommation ?

 

Afin de permettre la distribution d’une eau potable et de conserver toutes ses qualités au sein du réseau, l’eau subit un traitement de désinfection par introduction de chlore gazeux dans l’eau (injection par une sonde directement dans la canalisation) : c’est la chloration gazeuse.

 

L’eau troyenne est-elle de bonne qualité ?

 

La qualité de l’eau à Troyes est bonne. Elle respecte les limites et références qualités fixées par la réglementation (voir par ailleurs). Vous pouvez donc la boire sans risque. En France, l’eau est l’aliment le plus contrôlé !

 

Et le goût de chlore ?

 

L’eau du robinet peut parfois avoir un goût de chlore. Ce goût est la conséquence du traitement fait sur l’eau pour la rendre potable, du stockage au robinet. Il est sans danger pour la santé. Pour éliminer ce goût de chlore en moins d’une heure, vous pouvez faire respirer l’eau en la plaçant dans une carafe et mettre l’eau au réfrigérateur.

 

Comment est vérifiée la qualité de l’eau que nous buvons ?

 

La qualité de l’eau fait l’objet d’un suivi régulier. Ainsi, la ressource et l’eau du réseau sont contrôlées en continu par des instruments de mesure (chlore et turbidité*) et par le biais d’auto-contrôles sur le terrain et en laboratoire. De plus, la qualité de l’eau est aussi contrôlée par les services de l’État via l’Agence Régionale de Santé (ARS). Au final, chaque année, l’eau subit plus de 6 000 analyses de l’ARS et plus de 3 700 par la régie du SDDEA, aussi bien sur les paramètres microbiologiques que physico-chimiques. Soit près de 10 000 tests par an ! À noter que le bilan annuel de la qualité de l’eau est transmis chaque début d’année avec la facture que vous recevez chez vous.

 

 * Teneur d’un fluide en matières qui le troublent.

 

Pourquoi boire de l’eau du robinet ?

 

Boire l’eau du robinet est un geste écologique et économique. Écologique car cela ne produit pas de déchets et la pollution due aux transports est évitée. Économique car un litre d’eau du robinet coûte environ 150 fois moins cher qu’un litre d’eau en bouteille.

 


Newsletter Restez informé !