Press' 3

Rungis au bout de la nuit | Press' 3

Catégories

Rungis au bout de la nuit

Rungis au bout de la nuit


Être commerçant sur un marché n’est pas de tout repos. Jérôme Guyot se rend au Marché de Rungis deux fois par semaine : le mardi, pour remplir les étals la semaine, et le jeudi, pour préparer le week-end.

2h45 : Départ en camion pour la région parisienne. Avec 2h15 de trajet, l’arrivée se fait vers 5h. L’objectif ? « Dénicher les bons produits aux meilleurs prix ! »

5h - 9h30 : C’est le moment des achats. « J’y consacre près de quatre heures. Je pars avec mon cahier, c’est ma feuille de route. J’ai la liste de ce que je dois prendre, mais elle est évolutive. Je jette aussi un oeil à la météo pour adapter mes quantités. En été, s’il fait beau, j’augmente les quantités de tomates à rapporter. J’essaye de travailler à stocks zéro, de ne prévoir que des produits qui vont se vendre tout de suite, hormis ce qui se conserve, comme les pommes de terre. »

9h30 - 10h30 : Chargement du camion avant de reprendre la route.

12h30 (environ) : Déchargement du camion dans son entrepôt. « C’est aussi le moment pour aller, enfin, manger ! Ensuite, on recharge le camion avec ce qu’on doit emmener aux Halles en début d’après-midi. »

Début d’après-midi : Déchargement au niveau -1 des Halles. « Nous avons de la chance, notre réserve est au pied du monte-charge ; ce sont des manipulations en moins à faire quand on installe le matin. Nous disposons de deux frigos, un pour les fruits, un pour les légumes. » Jérôme Guyot profite également de l’après-midi pour préparer ses commandes de demigros (pour livrer les boulangeries, les restaurants…) puis il prépare les piles de fruits et légumes qu’il faudra installer, le mercredi matin par exemple. « En plus des Halles, je gère cinq marchés extérieurs. Ma journée finit rarement avant 19 ou 20h. »

Le jour se lève sur les Halles de Troyes

5h30-6h : « Je commence ma journée. Vers 6h, je livre deux de mes clients, j’en ai pour environ trois quarts d’heure. »

6h45 - 8h45 environ : « Nous avons deux bonnes heures de travail pour remonter les produits, les mettre sur l’étalage, faire le nettoyage et l’épluchage pour le marché qui ouvre à 8h. »

8h - 13h : Vente. L'après-midi, ses vendeuses poursuivent la vente jusqu'à la fermeture du marché.

13h : Préparation du nouveau stock au niveau -1, préparation des commandes et retour à l’entrepôt pour les passer pour Rungis le lendemain.

19h : Les étals sont débarrassés pour la nuit, sauf les produits non périssables comme les pommes de terre, les agrumes… Les tables sont nettoyées.


Newsletter Restez informé !