Press' 3

Bienvenue à la Lacoste Manufacturing Academy | Press' 3

Catégories

Bienvenue à la Lacoste Manufacturing Academy

Bienvenue à la Lacoste Manufacturing Academy


L’entreprise Lacoste a créé son école interne durant le dernier trimestre de l'année 2016. Située dans le berceau historique de la bonneterie, celle-ci a pour ambition de redorer le savoir-faire textile local et de le perpétuer. À ce jour, la Lacoste Manufacturing Academy a permis de former, puis de recruter, une cinquantaine de personnes, qui, pour la plupart, ne connaissaient pas le métier.

« Avec la Manufacturing Academy, nous souhaitons redonner ses lettres de noblesse au savoir-faire textile, qui n’a plus vraiment bonne réputation. Il n’existe presque plus de formations dans ce domaine, ce qui complique le recrutement. Cependant, nous avons besoin de recruter et de renouveler nos ressources humaines car beaucoup de collaborateurs détenant ce savoir, particulièrement dans la confection, vont partir en retraite dans les années à venir. Nous avons donc lancé une école in situ, pour former de A à Z au tricotage, à la teinture et à la confection », constate Mathieu Bouvot, directeur des ressources humaines, en charge de l’industrie.

Près d’une centaine de recrutements à l’horizon 2019

Depuis son lancement, ce centre d’excellence a déjà accueilli trois promotions d’apprenants, soit dix bonnetiers, six teinturiers, six opérateurs de confection, déjà en CDI, et onze en contrat de professionnalisation. 18 autres viennent aussi d’arriver au sein de l’école, qui avait prévu d’embaucher, sur trois ans, une centaine de personnes. Une cinquantaine d'entre eux est déjà salariée ou en passe de le devenir. Il n’y a pas de profil-type pour bénéficier de cette formation (lire interviews). Le minimum : savoir lire, écrire et compter. Le candidat passe des entretiens et des tests de dextérité. S’il est retenu, le nouvel apprenant intègre la Manufacturing Academy pour suivre une formation d’environ 400 heures, puis un contrat de professionnalisation (20 % dédiés à la formation et 80 % à la production). À l’issue, il obtient un certificat de qualification professionnelle puis un CDI lui est proposé. « Il faut au moins un an pour former quelqu’un capable de travailler à un rythme industriel dans l’habillement. 12 mois sont nécessaires pour maîtriser l’assemblage d’une patte de boutonnage, par exemple ! Mais on peut compter cinq ans pour vraiment maîtriser différentes tâches et être plus efficace », précise Mathieu Bouvot.

De l’importance de la transmission

La Manufacturing Academy s'est appuyée sur les connaissances de trois formateurs (une à la confection deux au tricotage), dont deux retraités de Lacoste, ce qui représente un formateur pour une dizaine d’apprenants. Tous possèdent une véritable expertise et éprouvent un réel plaisir de transmettre aux nouvelles générations. « Ils font preuve d’une grande pédagogie. Quand on leur a proposé, ils avaient les yeux qui brillaient… », remarque Mathieu Bouvot.

Redonner un avenir à la filière textile locale

Les « ex-apprenants », nouveaux salariés de Lacoste, peuvent développer leurs compétences sur leur poste et ont des perspectives d’évolution professionnelle, en fonction de leurs affinités avec le métier et des places disponibles. Ils peuvent ainsi devenir prototypistes ou se positionner sur un poste d’encadrement (chef d’équipe, tuteur, formateur…). Lacoste et plusieurs petites et grandes entreprises du territoire, soutenues par Troyes Champagne Métropole, ont récemment impulsé la démarche Avenir Textile. Cet élan collectif permettra de proposer plusieurs actions (information, portes ouvertes, etc.) visant à redonner de la visibilité et de l’attractivité à ce secteur d’activités.


Newsletter Restez informé !